Le Voyage du Kawa

  • potaufeutheatre

Le café, source d’inspiration.

 

Je suis ce qu’on peut appeler un « apasionado » du café : je possède pas moins de 5 cafetières de types différents, j’ai une collection de tasses qui déborde de mes armoires, lorsque je déguste un petit noir dans un bar le matin, la journée peut se transformer tout à coup en fonction de la qualité de celui-ci ; si il est amer mon humeur le sera aussi, s’il est acide mon humour le sera également,  s’il est aigre je serrai aigri, s’il est doux je serrai comme agneau, s’il est corsé je deviens fort et le monde est à moi mais si c’est un jus de chaussette je sais que je vais traîner la patte et que ce sera une mauvaise journée !

Habitué aux brûleries de café, je passe un certain temps à le choisir, le goûter, le comparer, lorsque j’entre dans cet endroit, c’est une respiration nouvelle, un déferlement d’images s’offrent littéralement à mon cerveau encore embrumé par des rêves absurdes, et c’est le bonheur ! J’aime flâner dans ces boutiques qui proposent une panoplie de saveurs allant du thé aromatisé gingembre cannelle au chocolat aux dattes arméniennes en passant par la confiture de châtaignes. Et les jours de torréfaction, rien n’est plus agréable que de savourer son petit crème avec le doux parfum qui vous chatouille les narines. Rien d’étonnant finalement au fait que cette ambiance m’ait donné l’envie de créer une œuvre théâtrale retraçant toute l’histoire du café depuis sa naissance en Ethiopie jusque son développement foudroyant en Amérique du sud. Donc, tout est parti de là, de ma passion pour cette boisson envoûtante et mystérieuse.

A peine rentré de mon voyage en Amérique du sud,  mon sac sur le dos et mon carnet de route à portée de main, je regagnai un petit village des Alpes Françaises pour rejoindre un ami français rencontré au Venezuela.

A quelques pas de là, il y avait une yourte dans une clairière, j’aimais bien ce lieu de vie, cet habitat nomade traditionnel, de plus cela me paraissait en totale adéquation avec mon projet, dans l’esprit d’un spectacle itinérant qui proposerait une vraie rencontre intime avec le public. J’ai pu investir le lieu pendant quelques semaines et créer les prémices du spectacle. C’était très agréable de créer un spectacle en pleine nature, libre, sans contraintes, seul avec mon imaginaire… 


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog